0

Votre panier est vide

George Floyd Justice
10-06-2020

Mort de George Floyd : la mode s'engage pour la cause Noire

6 minutes de lecture

Plus d'une semaine après le meurtre de George Floyd par quatre policiers de Minneapolis, de grandes marques de mode ont partagé des mots de soutien au mouvement Black Lives Matter sur Instagram et Twitter. Beaucoup n'ont pas encore annoncé leur soutien financier au mouvement ou à ceux qui y participent, mais les créateurs et marques indépendantes répondent aux appels à l'action, soit en s'engageant à faire des dons importants, soit en reversant le produit de leurs ventes en ligne à des organisations comme la NAACP (National Association for the Advancement of Colored People), Black Lives Matter, et diverses autres collectes de fonds.

Pour les particuliers, il existe une myriade de moyens de soutenir le mouvement à long terme. Comme l'ont écrit Akili King et Naomi Elizee de Vogue, nous pouvons tous faire nos achats de mode et de beauté dans des entreprises appartenant à la communauté Noire. Un autre moyen est de faire des achats auprès des marques de mode qui se développent, à la fois en partageant des informations utiles et en faisant don des fonds provenant de la vente de leurs produits aux groupes et organisations appropriés. Quelques créateurs et marques font exactement cela.

Découvrons donc cet article d'actualité : Mort de George Floyd : la mode s'engage pour la cause Noire


16 marques de mode qui s’engagent

black lives matter etats unis lutte noire george floyd

  • Jonathan Cohen : 100% des recettes du bouquet Jonathan Cohen pour George Floyd, proposé à 20$, iront au Bail Project.
  • Lou Dallas : 50% des ventes du tee-shirt "End Militarism", affiché à 90$, iront à Black Lives Matter. 
  • Asai : Tous les bénéfices de la robe “Rihanna” seront reversés à Black Lives Matter, The Voice of Domestic Workers et Solace Women's Aid.
  • Medea : 100% des recettes des sacs seront versés au Bail Project et Medea versera une somme équivalente aux dons effectués.
  • Collina Strada : 100% des bénéfices de la semaine seront offerts à des collectes de fonds dans tout le pays.
  • Marques'Almeida : 20% de chaque achat seront versés au mouvement Black Lives Matter.
  • Comme Si : Toutes les recettes seront versées cette semaine au fond de défense et d'éducation juridique de la NAACP.
  • Peter Do : 100% des bénéfices nets des ventes en ligne du mois de Juin seront reversés aux organisations caritatives qui luttent pour l'égalité et la justice raciale.

national association advancement colored people

  • Staud : 10% des ventes du mois de Juin seront reversés à Color of Change.
  • La Ligne : 25% des ventes iront à l'association NAACP.
  • Fleur du Mal : 10% des ventes seront offerts à Know Your Rights Camp et à Legal Defense Initiative
  • St. Frank : don de 20% de toutes les ventes à l'association NAACP jusqu'au lundi 8 Juin.
  • House of Sunny : don de 20% de toutes les ventes en ligne à Color of Change pendant 48h.
  • Mary Young : 100% des recettes du 2 au 5 Juin seront reversés à Black Lives Matter Canada et à Black Visions Collective.
  • Citizen of Humanity : 100% des recettes des masques en coton, proposés en lots au prix de 25$, iront à de multiples organisations dans le pays.
  • Agolde : 100% des ventes de lots de masques proposés à 30$ seront versés aux associations de la cause dans le pays. 

Les plus petites marques rejoignent aussi le mouvement

La mode et le combat pour les inégalités raciales

créations mode femmes noire blanche

Alors qu'une grande partie de la communauté de la mode a publié des articles sur le mouvement Black Lives Matter sur les médias sociaux, le nombre d'entreprises qui ont annoncé des dons importants à des causes est peu élevé. Citons ici que, oui, la ligne de lingerie de Rihanna, Savage x Fenty, a fait un don à la section new-yorkaise de Black Lives Matter et au projet Bail Project, et Ganni a promis 100 000 dollars à Black Lives Matter, à la NAACP et à l'ACLU. Stella McCartney a fait un don à la NAACP, et Glossier a versé 500 000 dollars à plusieurs organisations luttant contre l'injustice, et a affecté 500 000 dollars supplémentaires à des subventions destinées à des sociétés de beauté appartenant à des Noirs. Dans l'ensemble, cependant, les efforts de collecte de fonds sont menés par de petits créateurs indépendants.

Parmi les marques qui versent une partie de leurs ventes ou des sommes forfaitaires, citons - en plus des précédentes - Vaquera, Eckhaus Latta, Shrimps, Paloma Wool, Planet X, Susan Alexandra, Lizzie Fortunato, Catbird et Dauphinette. La majorité de ces entreprises avait déjà du mal à s'en sortir dans le contexte du déclin du commerce de détail de la crise COVID-19. Certaines, comme Eckhaus Latta sont bénéficiaires des subventions du CFDA et de A Common Thread de Vogue. D'autres, comme les designers de Vaquera, ont deux emplois pour maintenir leur entreprise à flot. D'autres encore, comme Shrimps, ne sont même pas basés aux États-Unis. Les productions de toutes ces marques sont très variées et donc d’autant plus efficaces car elles s'adressent à beaucoup de personnes, d’horizons différents.

On retrouve des articles variés et de multiples influences : des costumes, chemises, des sous-vêtements, des chaussettes, des sandales, des tee-shirts à rayures, sans manches, manches courtes et manches longues, des pantalons aux coupes différentes, des ballerines, des vestes cintrés ou confortables, des jeans pour tous les goûts, mais aussi et surtout beaucoup d’accessoires de mode, sacs à mains et bijoux. Le textile utilisé varie aussi beaucoup en fonction des méthodes de fabrication de chacune de ces marques de mode, parmi les matériaux les plus représentés, on trouve : le viscose, l’élasthanne, le polyester, le simili cuir, le satin, la mousseline, mais aussi le coton bio, le cachemire, le daim, le lin, la dentelle ou encore le velours. 

 

Une efficacité et des retombées imparfaites

policier noir américain

Beaucoup ont remarqué sur les médias sociaux que la rapidité avec laquelle la mode collecte des fonds pour cette cause et pour la crise COVID-19 n’a rien à voir avec celle des dons pour l'incendie qui a englouti la cathédrale Notre Dame de Paris. Lorsque le coronavirus a balayé le monde, les dons des entreprises de mode se sont élevés à des dizaines de millions ; pour la cathédrale, ce chiffre s'est élevé à des centaines de millions. Si les dons ne sont pas la seule façon d'aider, notamment pour la cause Noire, le soutien financier est crucial pour le succès des organisations et des entreprises de la communauté.

Dans le cadre d'Instagram, la fondatrice de Brother Vellies, Aurora James, a lancé un appel aux entreprises pour qu'elles s'engagent à ce qu'au moins 15% de leurs produits vendus proviennent d'entreprises appartenant à des Noirs. Son message s'adressait aux grands détaillants comme Net-a-Porter et Sephora, mais l'idée a trouvé un écho. Les détaillants et les clients du secteur de la mode ne pourraient-ils pas diriger leurs fonds vers le soutien de créateurs et de magasins appartenant à la minorité Noire en Amérique en ce moment même ? Law Roach, le styliste de Céline Dion et de Zendaya, met en place un fonds pour soutenir les entreprises appartenant à des Noirs. Il s'engage à verser 25 000 dollars de son propre argent et à solliciter des dons auprès d'autres acteurs du secteur. La sensibilisation a été le mode de communication prédominant sur les réseaux sociaux, et la liste des créateurs qui ont posté est longue.

Les articles sont principalement orientés sur une mode streetwear mature, dans l’univers de la mode masculine, du pantalon de jogging, du sweat décontracté, du pull et du t-shirt imprimé ; mais aussi du côté de la mode femme, avec des articles de divers coloris et pour toutes les morphologies (même de grande taille) allant du maillot de bain sexy au blazer, du blouson à la jupe et du débardeur à la blouse.

 

Le fond de la lutte

manifestation george floyd meurtre

Au sujet de cette lutte, Lorod a partagé un document contenant des articles et des informations visant à éduquer les gens sur les relations raciales en Amérique, réalisé par Chase Hall et Tamara Santibañez. D'autres se sont exprimés sur les pillages et les graffitis qui ont eu lieu dans les grandes villes. "Ne les laissez jamais vous convaincre que du verre ou des biens cassés constituent de la violence", ainsi commençait la note de Marc Jacobs. "La propriété peut être remplacée, mais pas la vie humaine."

Le mannequin Duckie Thot a déclaré sur Twitter que, bien que l'industrie soit prompte à la faire participer à des campagnes et à des défilés, peu de marques prennent des mesures viables pour soutenir la communauté Noire. Aujourd'hui, beaucoup appellent Virgil Abloh, directeur de la création de Louis Vuitton pour hommes et fondateur de Off-White, pour ce qui est considéré comme un maigre don à Fempower. La réalité est que la mode est une industrie qui tire profit de la marchandisation et de l'appropriation de la culture Noire. Les petites marques ont un impact et jouent un rôle de premier plan au niveau communautaire, mais il reste encore beaucoup à faire. 



Les marques de mode, des plus importantes au plus petites, se mobilisent - suite au meurtre de George Floyd - pour cette cause importante et fortement d’actualité. Avec des créations mais aussi avec du prêt à porter pour toutes les occasions, elles ont su utiliser la mode pour femme mais aussi pour homme à des fins humanitaires. Osez vous habiller vous aussi avec ces tenues citoyennes, grâce à un mode de shopping engagé pour afficher vos idées dans votre garde robe !


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.