0

Votre panier est vide

Snoop Dogg influence rap
01-07-2020

Snoop Dogg : entre influence rap et mode de vie

7 minutes de lecture

Snoop Dogg est sans doute le personnage numéro un de l'histoire du hip-hop. Il sera sûrement toujours là parce que plus il vieillit, plus il a l'air "joueur et cool". Lorsqu'il est entré dans le jeu à 18 ans, il semblait être un prophète connaissant la vie au-delà de ses années. Même maintenant qu'il continue à faire de la musique et des films, une chose est sûre : vous savez toujours que Snoop sera le même. C'est le rappeur le plus constant de tous les temps. Ce gentil gangster ne cache pas sa vraie nature. Snoop aime le noir et l'or pour Long Beach d'où il est originaire et il aime le vert pour l'argent et l'herbe à fumer. Quelqu'un a du feu ?


Découvrez donc l’univers de Snoop Dogg : entre influence rap et mode de vie.


Brève histoire d’une légende

Snoop Dogg jeune rap US

La légende du rap de la côte ouest, Snoop Dogg, a parcouru un long chemin depuis sa découverte par le Dr Dre au début des années 1990. Aussi impressionnant qu'il ait été lorsqu'il a participé à l'émission The Chronic de Dre en 1992, peu de gens auraient pu deviner qu'il allait connaître une gloire mondiale, des dizaines de millions de ventes de disques et une carrière au cinéma et à la télévision. Artiste hip-hop au sommet du palmarès, né de son vrai nom Cordozar Calvin Broadus Jr. à Long Beach, en Californie, le 20 octobre 1971, alias Snoop Dogg, il débarquera dans les bacs avec des hits internationaux, toujours plein de bons tuyaux quant au rap game. Son surnom lui vient de sa mère, qui trouvait qu'il ressemblait à Snoopy du dessin animé Peanuts.

Le jeune homme, qui a un penchant pour la musique, joue du piano et chante à l'église baptiste locale, avant de commencer à faire du rap en sixième année. Après avoir terminé le lycée, Snoop adopte la mode de rue et se fait arrêter à plusieurs reprises pour possession de drogue : il a passé du temps en prison. Il a également été associé au gang des Rollin' 20 Crips. Il commence à faire de la musique pour se sortir de ses problèmes et enregistre les premières démos avec son cousin Nate Dogg et son ami Warren G. Un titre sur l'une d'entre elles a été porté à l'attention de Dr Dre, qui a invité Snoop - qui rappait alors sous le nom de Snoop Doggy Dogg - à passer une audition. Ils collaborent alors sur une chanson intitulée "Deep Cover" pour la bande originale d'un film du même nom ; et Snoop devient le rappeur principal du premier album solo de Dre, The Chronic, qui connaît un énorme succès en 1992.


Une star complète : musique, cinéma, télévision, influences mode

Snoop Dogg concert rap

Le premier album de Snoop, Doggystyle (1993), produit par Dre, s'est hissé à la première place du hip-hop et du Top 200 du Billboard, grâce notamment au succès des singles "Who Am I (What's My Name)" et "Gin and Juice". Il s'est inspiré du modèle G-Funk que The Chronic avait établi, comme l'a rappelé plus tard le B-Real de Cypress Hill : "Je pense que Dr. Dre a donné à Snoop un son qui résonnera dans l'esprit des fans de hip-hop pendant des générations. Il a fait de Snoop une icône". Ensuite, un court-métrage intitulé Murder Was the Case, dont la bande-son a reçu une double platine. L'album suivant de Snoop, Tha Doggfather (1996), a également atteint le sommet des charts, malgré l'absence de Dre, qui avait quitté Death Row à cause d'un litige contractuel. Bien que ses performances commerciales ne soient pas aussi bonnes, il montre que Snoop est un artiste de premier plan.

 

De "Da Game Is to Be Sold" à "The Hard Way"

Snoop quitte alors Death Row lui-même, se brouille avec le magnat du label Suge Knight et s'installe chez Master P's No Limit Records. Il a obtenu la première place dans les charts hip-hop avec ses deux albums suivants : Da Game Is to Be Sold, Not to Be Told (1998) et No Limit Top Dogg (1999). Son dernier album No Limit, The Last Meal, est sorti en 2000 et s'est vendu à plus de 2 millions d'exemplaires. Son son est désormais moins "gangsta rap" et plus lisse. Snoop a continué à faire de la musique tout au long des années 90, et a connu un grand succès en 2004 avec le single "Drop It Like It's Hot", qui a suscité plusieurs collaborations fructueuses (featurings) avec Pharrell Williams.

Snoop dogg bonnet montre streetwear

Snoop Dogg affiche de plus en plus ses influences streetwear, notamment avec ses accessoires. Il porte des montres streetwear voyantes et des bonnets floqués, qu'il abandonne par la suite pour des coiffures excentriques à base de foulards. Cette année-là, il retrouve Warren G et Nate Dogg pour sortir l'album "The Hard Way". En 2007, Snoop est devenu le premier artiste à sortir un titre - "It's The D.O.G." - en tant que sonnerie avant sa sortie en single. Snoop se lance dans le cinéma à la même époque et apparaît dans plusieurs films, dont Starsky & Hutch, The Wash et Training Day. Il a également été invité à participer à des émissions de télévision, notamment The L Word and Weeds, et a joué dans sa propre émission de télé-réalité : E !, Snoop Dogg's Father Hood, en 2007. Cette série mettait en scène sa femme, Shante, et leurs trois enfants, Corde, Cordell et Cori. Il a fait partie d'un sketch, Doggy Fizzle Televizzle, et a participé à la Comedy Central Roast 2011 du futur président Donald Trump.

 

Quand la justice s'en mêle

Depuis qu'il est devenu célèbre, Snoop Dogg a eu plusieurs démêlés avec la justice. En 1990, il a été condamné pour possession de cocaïne. Trois ans plus tard, il a plaidé coupable de possession d'armes à feu. Snoop a également été jugé et acquitté des accusations de meurtre en 1996. L'affaire concernait le meurtre d'un membre présumé d'un gang qui avait été abattu par quelqu'un dans le véhicule dans lequel Snoop circulait. Snoop a de nouveau fait la une en avril 2006, lorsque le rappeur et sa bande ont été arrêtés dans un aéroport londonien après que le groupe se soit battu au terminal. Placé en garde à vue, le gouvernement britannique a interdit à Snoop d'entrer dans le pays, bien qu'il ait dû changer de position par la suite.

Snoop dogg rappeur US

Ce n'était pas la première fois qu'il frôlait la correctionnelle au Royaume-Uni - en 1994, le Daily Star a publié une photo de Snoop sur sa couverture avec le titre "Chassez ce salaud maléfique !". Plus tard, en 2006, il a été arrêté à l'aéroport Bob Hope de Burbank, en Californie, après que des officiers aient trouvé de la marijuana et un pistolet (gun) dans son véhicule. En 2007, le ministère australien de l'immigration et de la citoyenneté, invoquant ses condamnations pénales antérieures, lui a interdit d'entrer dans le pays et de participer aux MTV Australia Video Music Awards. Début 2012, Snoop a annoncé qu'il travaillait pour la première fois sur un album entièrement reggae, intitulé Reincarnated. Plus tard dans l'année, il a annoncé qu'il abandonnait "Dogg" de son nom pour adopter le pseudonyme et nom de scène Snoop Lion.

Selon le Los Angeles Times, Snoop a décidé de changer de nom après s'être rendu en Jamaïque où il a rencontré un prêtre jamaïcain qui lui aurait dit : "Tu es la lumière, tu es le lion." Ému par cette rencontre, Snoop a immédiatement changé de nom. En août 2012, Snoop a sorti le premier single de Reincarned, "La La La", qu'il interprète avec brio. Alors que beaucoup le voient comme un rival, le rappeur américain aux tresses ne s’arme que de son stylo et ne profile que de nouveaux opus. En dehors de la musique, Snoop a investi dans le commerce florissant du cannabis. En novembre 2015, il a lancé Leafs By Snoop, devenant ainsi la première célébrité de la liste A à marquer une ligne de produits à base de cannabis. La même année, il a également lancé une nouvelle entreprise de médias numériques appelée Merry Jane, qui se concentre sur les dernières nouvelles concernant la marijuana.

 

Une évolution toujours exponentielle

Snoop Dogg sweat veste capuche noir

Se montrant souvent vêtu d'une veste ou encore d'un sweat, toujours à capuche, Snoop Dogg n'a pas fini de grimper les échelons de la gloire. Le 13ème album studio de Snoop, produit par Pharrell et intitulé Bush, est arrivé en mai 2015. Avec la sortie de singles comme "Peaches N Cream" et "So Many Pros", l'album s'est hissé à la première place des charts hip-hop/R&B et a débuté à la 14e place du Billboard 200. En juillet 2016, Snoop Dogg a suivi avec son 14e album studio, Coolaid, qui a également reçu un accueil positif. En mai 2017, Snoop sort son 15e album studio, Neva Left. En mars 2018, il sort son premier album gospel (influences blues et soul), Bible of Love, avant de revenir au hip-hop à l'été 2019 avec un nouvel album : I Wanna Thank Me et son single éponyme afin de recommencer à rapper.

Depuis 2016, l'artiste a utilisé sa sympathique personnalité laconique à bon escient dans le cadre du Potluck Dinner Party de Martha & Snoop de VH1, dans lequel il organise avec Martha Stewart des dîners pour diverses célébrités. Il a également décroché un rôle de premier plan dans l'adaptation animée de The Addams Family de 2019, en tant que voix de Cousin Itt. Ses remix et ses millions de vues sur Youtube pour un même clip parfois en font non seulement une icône du rap, mais aussi du dancehall et du monde rastafari (rasta) et de la communauté afro. Membre d’un gang, il inspire les autres gangs et - de Kingston à Long Beach en passant par Détroit et Vegas - inspire même le rap français et international. Les studios rêvent tous de signer un album de rap à une star de l’envergure de Snoop.



Dans la catégorie “rappeur américain”, Snoop Dogg n’est bien entendu pas le seul (Drake, Lil Wayne, Ice Cube, Puff Daddy, Jay Z, Wiz Khalifa, Tupac, Eminem…) mais il se hisse en tête de ces autres peoples rappeurs sur bien des classements. Son image de gentil gangster est encore très présente dans les domaines de la musique, de la télévision, de la mode et bien d’autres business, et cela ne semble pas prêt de s’arrêter : croyez vous en la réincarnation ? 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.